Je profite de la publication d’une excellente infographie pour un rappel de bases du SEO. En effet, cette infographie résume toute l’étendue des éléments sur lesquels il convient d’intervenir pour optimiser son site pour les moteurs de recherches. En effet, il est souvent difficile pour les professionnels qui souhaitent booster leur visibilité en ligne de comprendre la complexité des actions menées par un référenceur ou l’importance du travail réalisé par un rédacteur web. Merci donc à l’agence Object23.

C’est quoi le SEO ?

Pour commencer, et spécialement pour les néophytes, commençons par une petite définition du SEO.

Le SEO (Search Engine Optimization, traduisez Optimisation pour les Moteurs de Recherche) est l’ensemble des techniques et actions qui doivent permettre de positionner un site web (ou plutôt les pages d’un site) dans les résultats naturels sur les moteurs de recherche. Tout l’intérêt est évidemment de se positionner aux meilleurs places pour bénéficier d’un maximum de visibilité, booster sa notoriété et sa trafic, et enfin générer des conversions (ventes, contacts, téléchargements…)

L’infographie proposée par l’agence Object23 nous montre 4 axes principaux sur lesquels il est possible d’intervenir : le On-site, le Off-site, l’UX (expérience utilisateur) et les robots. Je vous propose de développer un peu plus chacun de ces axes.

Optimisations On-site

Animer un site internet, c’est avant tout proposer de contenus relatifs à une thématique précises aux internautes. L’approche on-site proposée ici se concentre sur l’ensemble des éléments qui nous permettent de faire comprendre aux moteurs de recherche de quoi parle notre site :

  • Les mots clés sont l’essence de votre stratégie SEO. Ils incarnent votre activité et doivent être en adéquation avec la façon dont les internautes recherches vos produits ou services.
  • Les contenus s’appuient sur ces mots clés et portent votre visibilité par leur caractère unique et pertinent, par la régularité de vos publications… D’où l’intérêt de mettre en place une stratégie de contenu et d’assurer une rédaction régulière de vos pages et articles. La structuration des textes et photos à l’aide des balises et attributs est essentielle (hiérarchisation des contenus avec les balises h1,h2, h3… ; mise en avant d’éléments important avec la balise « strong », contenu alternatif aux images avec l’attribut « alt »).
  • Les titres et descriptions sont d’une grande importance mais pour des raisons différentes. Les titres car ils sont le premier élément de votre site que voit l’internaute lors sa recherches et car leur contenu est pris en compte par les moteurs de recherche. Les descriptions car, même si elles ne sont pas prises en compte par l’algorithme de Google, elles permettent permettent de susciter l’intérêt de l’internaute et de l’inciter à cliquer sur votre lien.
  • L’optimisation du maillage interne de votre site et l’utilisation d’ancres logiques et explicites permet de faciliter le crawl par les robots et la navigation des internautes.
  • Les URLs doivent également être propres et compréhensibles. Selon leur structure, elles permettront à l’internaute de se repérer dans sa navigation sur votre site. Si l’intérêt d’intégrer des mots (avec parcimonie) dans les URLs est parfois contestée, cela reste à mon sens très intéressant et bien plus clair pour la navigation.

BacklinkOptimisations Off-site

En parlant d’optimisations off-site, on s’attache principalement à la création de backlinks. Si par le passé la quantité des liens était essentielle pour le référencement naturel d’un site, les règles du jeu ont nettement évoluées avec Google Pingouin. La qualité et la diversité sont désormais de mise. Le choix des spots de backlinks devra être scrupuleusement étudié : thématiques en adéquation avec votre site, qualité des spots, diversité et aspect naturel des ancres de liens. L’idée, puisque l’on traite de référencement naturel, est d’avoir une démarche qui apparaisse le plus naturelle possible.

Les sources de liens sont diverses : liens naturels (les vrais, ceux que les internautes font d’eux-mêmes car ils apprécient votre site et son contenu), annuaires, échanges de liens, commentaires, guest blogging… Une fois encore, le contenu est extrêmement important. Quel que soit le site sur lequel vous positionnez un lien, le contenu (article, description, commentaire) contribue au travail de votre thématique.

Expérience Utilisateur (UX)

Si le contenu est essentiel pour un site web, encore faut-il qu’il soit facilement accessible aux internautes. Leur expérience est au cœur de toute stratégie de visibilité en ligne.Assez logiquement, la prise en compte de l’internaute et l’amélioration de son expérience lors de la visite d’un site sont donc essentiels aux yeux de moteurs de recherche.

Cette infographie évoque ainsi tout les éléments qui influence la qualité de cette expérience :

  • La qualité de l’aspect visuel d’un site avec le design (d’où l’intérêt de faire appel à un bon webdesigner pour développer un site à l’image de son activité et se démarquer de ses concurrents) ;
  • La clarté et la simplicité de la navigation avec l’architecture et l’ergonomie ;
  • L’accessibilité au contenu quelques soit le support utilisé ou le profil de l’utilisateur et la rapidité d’accès aux informations (quoi de pire que de devoir attendre 10 secondes avant qu’une page s’affiche correctement ?) ;
  • Enfin le SERP Bounce est un indicateur de qualité de l’expérience client. En effet, le SERP Bounce est le taux d’internaute qui cliquent sur un résultat pour visiter une page et finalement revenir à la page des résultats. Plus ce taux est faible, meilleure est l’expérience utilisateur perçue par les moteurs de recherche.

Référencement GoogleRobots

Comme l’indique le nom de cette dernière partie, l’idée est ici de faciliter le travail de crawl et d’indexation par les moteurs de recherche. Nous nous concentrerons ici sur quelques éléments essentiels :

  • Si vos internautes ne connaissent que le front office de votre site, les moteurs de recherche le voient sous forme de codes : HTML, CSS, JavaScript… Tout comme un texte se doit d’être correctement écrit pour être compréhensible, votre code doit être le plus propre possible pour faciliter sa lecture par les robots.
  • S le temps de chargement d’un site porte à controversions quant à son utilité pour le SEO, il n’en demeure pas moi que son optimisation contribue grandement à l’amélioration de l’expérience client, alors pourquoi se priver ? Images, cache, hébergement, code… autant d’éléments sur lesquels on peu agir dans cette optique.
  • Est-il encore besoin de définir le sitemap? Comme son nom l’indique, c’est une véritable carte routière pour des robots explorateurs en quête d’orientation. En effet, le sitemap indique l’ensemble des pages de votre ste et en facilite le crawl.
  • Le fichier robots.txt contient des informations à destination des robots. Il leur indique notamment les pages qui peuvent ou ne peuvent pas être explorées et indexées.
  • Pour finir, quelques mot sur les rich snippets, traduisez contenus enrichis. Ils permettent de donner aux moteurs de recherche plus de précisions sur la nature des éléments de vos pages. Mieux encore, leur affichage dans les résultats de recherche peut donner plus de visibilité à vos liens.

Comme vous avez pu le voir, les leviers SEO sont divers et variés. Certains aspects peuvent être intégrés dans le travail des rédacteurs web lors de la création de contenus, d’autres par les webmasters au court de leur gestion des sites. Les actions les plus complexes techniquement pourront nécessiter l’intervention de développeurs. Si l’excellente infographie que nous présente Object23 donne un bon aperçu du travail de référencement naturel, le SEO reste un domaine complexe qui nécessite une réelle expertise.